Drones professionnels – comment devenir pilote professionnel ?

2

Comment devenir pilote de drones professionnels

   

Préambule

Nous avons pu voir dans les articles précédents quelles étaient les obligations qui s’imposent aux télé-pilotes de loisirs et les risques et peines encourues en cas d’une utilisation non-conforme de leur drone.

Pour dépasser les restrictions imposées aux télé-pilotes de loisirs et pratiquer des activités dites « particulières » comme les prises de vue aériennes ou le traitement agricole avec vos drones professionnels, vous devez entamer des démarches pour déclarer votre activité professionnelle et par la même, devenir télé-pilote professionnel.

Que peut faire un télé-pilote professionnel ?

La réglementation mise en place par la DGAC en avril 2012 définit les exigences pour les télé-pilotes de drone qui souhaite entreprendre un scénario de vol. (il existe 4 scénarios).
Pour justifier une activité et utiliser un drone professionnel en toute légalité, un télé-pilote doit monter un dossier auprès de l’aviation civile et justifier des documents suivants :
  1. Le théorique PPL Avion ou Hélicoptère, planeur, FCL ou ULM.  (le plus simple est celui d’ULM)
  2. Une déclaration de niveau de compétence (DNC)
  3. Dépôt d’un dossier MAP (Manuel d’activité particulière) à la DSAC
  4. Attestation de conformité de l’aéronef
  5. Déclaration de conformité de l’exploitant
  6. Le manuel d’utilisation et d’entretien de l’aéronef

1 – Comment obtenir le brevet théorique de pilote d’ULM, de planeur ou FCL ?

Nous ne parlons que des brevets théoriques les plus simples à avoir. Bien sûr qui peut le plus, peu le moins. C’est donc parfaitement bon si vous êtes déjà titulaire du brevet théorique d’avion (PPLA)

Conditions requises pour obtenir l’examen de brevet théorique d’ULM (valable à vie)

Comment se préparer à l’examen de brevet théorique d’ULM ?

brevet theorique ulm drone(cliquez ici ou sur l’image pour voir le livre)

Nous vous conseillons cet ouvrage. Si vous connaissez par cœur toutes les questions, c’est la réussite assurée à l’examen. Ce livre est top.

Comment vérifier ses connaissances avant l’examen ?

Nous vous conseillons les QCMs provenant de ce site internet. http://ulm-acupt.com/qcm/qcm.html

Une fois obtenu, l’examen est valable à vie.

2 – Comment justifier d’une Déclaration de Niveau de Compétence ?

dnc_declaration_niveau_competence_drone

Beaucoup de professionnels qui ont commencé leur activité avant la sortie de l’arrêté ministériel de 2012, ont bénéficié de souplesse et pouvaient « s’auto-former ». Une DNC est un document sur l’honneur attestant de votre capacité pratique de pilotage qui va compléter votre diplôme théorique.

La DNC est accordée à l’issue d’un examen pratique auprès d’une personne, un exploitant ou un organisme de formation apte à la délivrer par la DGAC.

Il est conseillé de s’entraîner sur simulateur, en réel avec des mini-drones pour limiter la casse des débuts et se faire encadrer dans une structure d’aéromodélisme pour profiter des conseils et de l’expérience des autres.

Qui doit établir la DNC des télé-pilotes (Cadre des activités particulières) ?
L’exploitant délivre les DNC à ses télé-pilotes uniquement suite à la formation qu’il a dispensé ou qu’il a délégué à un organisme tiers détenteur de la mention « FOR » (voir question précédente). Ainsi, l’exploitant doit intégrer dans son MAP un programme de formation ou indiquer quel organisme assure la formation des télé-pilotes.

3 – Comment et où déposer son Manuel d’Activité Particulière (MAP) ?

C’est un document à déposer avec votre dossier de demande d’activité auprès des services de l’aviation civile. Ce MAP décrit le cadre et les conditions dans lesquelles vous allez opérer avec votre UAV ou drone.

Vous pouvez télécharger un canevas ici http://www.developpement-durable.gouv.fr/document138610 (il y a du boulot ;))

Quel est le nom qui doit figurer sur le MAP ? Dans le cas d’une société, le nom de l’exploitant doit être identique aux informations figurant sur l’extrait Kbis ou RC personne morale. Dans le cas où les activités ne font l’objet d’aucune rémunération, le MAP est déposé en nom propre (personne physique)

Est-il possible de consulter un exemplaire de MAP rempli pour exemple ? Le MAP est un document propriété d’un exploitant, il n’est pas possible à la DSAC de le communiquer à des tiers.

4 – Une attestation de conformité de l’appareil

attestation de conformité drone attestation de conformité drone2

Ce document vous sera fournit lors de l’achat de votre drone par le fabriquant. N’oubliez-pas de lui réclamer car il est obligatoire en cas de contrôle par la police ou la gendarmerie.

5 – Une déclaration de conformité de l’appareil

déclaration de conformité de l'exploitant

Il est obligatoire en cas de contrôle par la police ou la gendarmerie pendant votre activité.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/document136384

6- Le manuel d’utilisation et d’entretien de l’aéronef

Ils sont également réclamé par la gendarmerie en cas de contrôle. Vous avez la possibilité d’entretenir votre drone sans passer par une prestataire.

Drones professionnels – conclusion

Pour les demandes de vol adressées à l’aviation civile, vous devez connaître la catégorie de votre drone et le scénario de vol dans lequel vous vous engagez. Tous les détails sont dans cet article.

Voilà, c’est tous les documents à réunir et les démarches à effectuer. Naturellement, ça ne se fait pas du jour au lendemain. On ne devient pas télé-pilote de drone comme ça. Bien entendu, reste la partie pratique. Il vous faut vous entraîner ardemment, soit dans les associations d’aéromodélisme, soit grâce aux simulateurs virtuels qui sont vraiment des outils efficaces, soit en s’entraînant sur des mini-drones.

N’oubliez-pas que vous risquez des sanctions pénales qualifiées délit en cas de non-respect de la réglementation.

 

 

   

Share.

About Author